Seconde vie

Nos objets du quotidien peuvent avoir une autre vie.
Vos bouteilles d’eau peuvent ainsi devenir une jolie paire de chaussures ou vos vielles chaussures devenir des jouets.
Un nombre croissant de produits sont par exemple fabriqués avec du PET (polyéthylène téréphtalate), l’un des deux composants d’une bouteille en plastique. Les bouteilles de lait fabriquées à partir de PEHD (polyéthylène haute densité) peuvent aussi être réutilisées. Vêtements, chaussures, jouets, sacs… Le choix est large.

Comment ça marche ?
Les bouteilles sont compactées en gros cubes dans des centres de tri. Elles partent ensuite dans des usines de régénération pour y être réduites en paillettes. Des paillettes qui sont utilisées pour la fabrication de nouveaux produits.
La marque Vans s’est lancée dans le PET. Les modèles Vans 106 SF PET ou les Raglan en sont l’exemple. La toile de ces chaussures est fabriquée à 100% avec du PET. Les colles et les encres utilisées sont elles, à base d’eau.
Avec un prix qui reste raisonnable. ( environ 75 euros)

Les fans de surfwear apprécieront également la marque EnvaO dont toute la production est clairement orientée « verte ». La production se fait au Brésil (Nordeste, Sao Paulo, Porto Alegre) avec une association de producteurs de coton pratiquant l’agro écologie et respectant la charte du commerce équitable. Respect des critères de l’Organisation Mondiale du Travail (interdiction du travail forcé et du travail infantile, respect de la liberté syndicale, versements de salaires décents etc). Teinture à partir d’encres labellisées bio et les eaux usées sont retraitées dans une station d’épuration. Tout est fait pour minimiser l’impact sur l’environnement.

Dans bon nombre de pays d’Afrique, c’est la conjoncture économique qui conduit beaucoup à recycler plus qu’une volonté de pratiquer le bio.
Ainsi, d’anciennes chaussures après être passées entre les mains des ouvriers se changent en magnifiques peluches.

1368564424african_01

1368564425african_02

1368564425african_04

1368564425african_05

1368564425african_06

Source @egrafla

En Guadeloupe, beaucoup pratiquent le recyclage d’objets. Meubles en bois flottés ou matériel d’usine, lampes constituées de bric et de broc récupérés, instruments de musique…Le choix est vaste.
L’association Kazabrok basée au Raizet aux Abymes a même fait de la seconde vie son « fond de commerce ».
Véritable brocante sociale, l’équipe de Kazabrok récupère les appareils électroménagers et électriques en état de marche mais aussi des meubles, des livres ou encore des vêtements.
Ils retapent ces objets avec l’aide de jeunes en difficultés sociales ou professionnelles et peuvent ainsi les revendre à bas prix. Ils permettent ainsi à des familles qui n’ont pas forcément les moyens de s’équiper à moindre cout.
C’est un lieu convivial où l’on vient chiner, acheter ou donner,le tout dans un esprit pro-environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s